Dos

 

Les pathologies du dos et notamment au niveau des lombaires (lombalgie) sont le motif de consultation le plus fréquent en médecine générale. On pourrait considérer cela comme le mal du siècle.

Ces douleurs peuvent apparaître à tout âge et on note une forte recrudescence cette dernière décennie chez les adolescents et les adultes jeunes.

La podologie moderne est les semelles orthopédiques biomécaniques se révèlent être un nouveau traitement efficace contre les lombalgies.

Les douleurs lombaires ou lombalgies communes sont les plus fréquentes.

Le corps humain présente 5 vertèbres lombaires qui s’articulent entre elles grâce aux disques intervertébraux.

Ce disque est le point clé de nombreuses lombalgies, en effet ce disque peut être comprimé par divers facteurs (scoliose, attitude scoliotique, différence de longueur de membre inférieur…etc) il devient alors bomber et appuie contre le ligament vertébral commun postérieur entrainant une réaction inflammatoire, on parle alors de lumbago.

Si le disque se fissure et déchire le ligament commun vertébral postérieur on parle alors de hernie discale.

En cas de hernie discale on peut avoir une compression de la racine nerveuse par le disque ce qui entraine une sciatique.

Les lombalgies peuvent survenir brutalement suite à un « faux mouvement » ou « tour de rein » ou peuvent survenir de manière plus insidieuse et chronique par des microtraumatismes répétés.

Ces problèmes de dos sont fréquents chez les jeunes adultes sportifs et peuvent survenir à tout âge. Les contraintes répétées qu’entrainent la marche et les différents sports (notamment la course) au niveau des lombaires sont des facteurs favorisant.

Pendant longtemps le « traitement » des lombalgies étaient le repos absolu, cette idée se perd de plus en plus car malgré un soulagement momentané pendant le repos la douleur augmente lorsque le sujet redevient actif.

On conseil donc au patient de garder une certaine activité et de rester mobile, c’est là que le rôle du podologue et des semelles orthopédiques biomécaniques devient primordial.

Les mouvements du pied sont intimement liés à ceux du bassin, le bassin s’articulant avec le rachis lombaire on peut grâce au traitement podologique obtenir une mobilisation harmonieuse des lombaire et dissiper les contraintes mécaniques.

La paire de semelles orthopédiques biomécaniques va donc compenser une bascule pelvienne, lutter contre les troubles rotatoires liés à une scoliose ou attitude scoliotique et permettre de diminuer la compression des disques intervertébraux procurant un soulagement de la douleur.